Les musiques d’Adrian Leverkühn

Les musiques d’Adrian Leverkühn est un journal de thèse centré autour de l’étude de la musique dans le roman « Doktor Faustus » de Thomas Mann. Il sera question, en particulier, des musiques créées par le compositeur fictif du roman Adrian Leverkühn. Le point de vue adopté sera celui de la philosophie de Theodor W. Adorno qui fut un interlocuteur important de l’auteur durant la rédaction du roman, entre 1943 et 1947. J’y publierai, entre autres, des références bibliographiques, des courtes réflexions issues de ma recherche, mais pas nécessairement destinées à faire partie de la thèse.

Le carnet poursuit plusieurs objectifs. En premier lieu, me permettre de confronter les hypothèses, les idées, les pistes, les arguments et les données à la publication alors même qu’ils sont en cours de réflexion. La critique, les objections, les pistes alternatives sont les bienvenus. Également, de rendre visible la thèse en construction pour pouvoir y renvoyer, rapidement, les chercheurs avec lesquels je travaille ou ceux avec lesquels je suis amené à échanger. De la même manière, il doit pouvoir permettre à un public intéressé par mes communications en colloques ou journées d’étude de s’y référer pour aller plus loin. Je tâcherai, dans la mesure du possible, de rester abordable pour un public qui ne connaît pas ou n’a pas lu le roman ou les écrits d’Adorno.